Merci Monsieur Macron

Merci

Merci Monsieur Macron d’avoir démontré que la démocratie ça peut être un non élu qui fait adopter une loi sans la faire voter.

Merci Monsieur Macron d’avoir, lors d’une intervention à l’Assemblée Nationale, confondu notre système juridique avec le Droit Canon (certes toujours en usage au Vatican), et montré ainsi votre incompétence dans une matière que vous avez la prétention de vouloir réformer.

Merci Monsieur Macron de ne percevoir qu’une seule indemnité tout en étant à la fois ministre de l’Economie, ministre des Transports, ministre du Travail et Garde des Sceaux, participant ainsi à l’effort de réduction des dépenses publiques.

Merci Monsieur Macron de démontrer que l’on peut être tout à la fois musicien, philosophe et énarque tout en ignorant tout des réalités de la vie.

Merci Monsieur Macron d’avoir mis en évidence l’importance de la communication, et que mieux vaut une communication de qualité sur un texte bâclé qu’une communication bâclée sur un texte de qualité.

Merci Monsieur Macron de m’avoir fait prendre conscience que le problème parfois ce n’est pas le manque de débouchés professionnels, mais le trop grand nombre de diplômés.

Merci Monsieur Macron de m’avoir fait redécouvrir, grâce à votre “coût pertinent”, que je travaille à perte pour les citoyens les plus modestes.

Merci Monsieur Macron de m’avoir fait comprendre qu’en rationalisant mon travail, je pourrais gagner plus en travaillant moins.

Merci Monsieur Macron de m’avoir fait prendre conscience que je passe la moitié de mon temps à renseigner gratuitement mes clients.

Merci Monsieur Macron d’afficher clairement que pour vous seule la rentabilité compte, en dehors de toute considération humaine.

Merci Monsieur Macron d’avoir confirmé que dorénavant c’est la finance qui gouverne le monde.

Merci Monsieur Macron d’avoir prouvé que l’on peut gagner 2,5 Millions d’euros en deux ans et ne pas faire de déclaration d’ISF, mais être néanmoins ministre de l’Economie.

Merci Monsieur Macron d’être la preuve que la porosité entre fonction publique et activités privées n’est pas un leurre.

Merci Monsieur Macron de démontrer clairement l’incohérence de votre politique qui fait qu’une profession assurant une délégation de puissance publique est soumise aux règles du commerce, sans lui en donner tous les moyens.

Merci Monsieur Macron d’avoir fait en sorte que je rencontre des notaires, femmes et hommes, jeunes et moins jeunes, avec qui je partage les mêmes convictions, les mêmes folies, les mêmes idées d’une société humaine.

Merci Monsieur Macron de m’avoir fait apprécier le tube “Je vais t’aimer” de Michel Sardou, prouvant ainsi que l’impossible n’est jamais certain, tout au moins pour moi.

Merci Monsieur macron de m’avoir rendu Furibard.